Conseils pour trouver le job de ses rêves

Dream job

Personne ne souhaite passer sa vie coincé dans un travail ennuyeux, souvent mal rémunéré et dans lequel vous ne tirez aucune joie ou satisfaction personnelle. La plupart d’entre nous rêvent d’un emploi qui non seulement nous permette de vivre confortablement mais qui nous offre également la possibilité de nous réaliser et de nous accomplir au fil des jours.

En effet, à moins de vouloir passer sa vie à siroter des cocktails sur une plage de sable fin au milieu du pacifique, être utile aux autres à travers son travail est un élément souvent indispensable dans la définition d’un travail de rêve digne de ce nom. La bonne nouvelle c’est que ces emplois existent bel et bien, mais il est nécessaire de suivre quelques étapes pour les atteindre : suivez le guide !

La première étape pour atteindre ce fameux job de rêve est de justement décider du job de rêve que vous souhaitez. Vous serez surpris de savoir qu’en réalité, la majorité des gens n’aiment pas le boulot qu’ils ont pourtant choisi. Pour vous aider, listez sur une feuille blanche les activités que vous aimez pratiquer, celles pour lesquelles vous serez prêt à vous y consacrer même s’il n’y a aucune rémunération en retour. Votre job de rêve doit correspondre à une réelle passion. Bien sûr me direz-vous, que fait-on des factures à payer et autres dépenses ? En fonction de vos besoins et des aspirations personnelles, trois éléments seront à concilier.

 

job de rêve

La seconde étape consiste à rester engagé. Une fois l’emploi défini avec précision, trouvez quels capacités ou formations sont nécessaires pour postuler à cette position et investissez-vous y à 200%.

Les efforts se transforment en investissement lorsque l’on sait où on va.

Gardez en tête que même si vous détestez votre emploi actuel, vous devez vous appliquer à travailler rigoureusement en donnant le meilleur de vous-même et ce en toutes circonstances. Effectivement votre patron actuel peut avoir son mot à dire dans la réalisation de votre rêve : il n’est pas rare, avant de recruter un candidat potentiel, d’appeler son ancien employeur afin de vérifier ses compétences. Ainsi votre chef ne pourra rien dire en votre défaveur, ce qui pourrait être déterminant pour l’obtention – ou non de votre emploi tant convoité.

Quand vient le temps de postuler, mettez votre CV sous son meilleur profil, et munissez-vous d’une lettre de motivation qui met en avant vos capacités (que vous avez taillées sur mesure en amont au cours de votre formation/entrainement) en mentionnant dans quelle mesure vous allez apporter un réel plus à l’organisme/entreprise en question. Veillez à cette étape à être pertinent dans vos propos sans toutefois trop entrer dans les détails de votre procédure, afin de donner au recruteur l’envie de vous rencontrer pour en savoir d’avantage.

Éveiller la curiosité reste une valeur sûre pour décrocher un entretien.

Le meilleur indicateur d’une performance future reste votre performance passée. Démontrez que vous avez réalisé quelque chose de signifiant au cours de votre précédent emploi. Inutile de raconter votre vie : allez droit au but sans oublier de chiffrer vos propos.